HomeManger

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 30% de la nourriture que consomme les Britanniques est importée de l’Union européenne. Des champs aux assiettes, le Brexit va avoir des conséquences sur l’alimentation outre-Manche. Dans leurs frigos, leurs restaurants et supermarchés, nous allons voir comment les britanniques s’y préparent.

Campagnes oubliées, les agriculteurs gallois face au Brexit

Le pays de Galles a voté pour le départ de l’Union européenne, d’une courte majorité (52 %). Un vote qui semble pourtant aller à l’encontre de ses intérêts. Son agriculture est en effet particulièrement dépendante des subventions de la politique...

Au pays des Brexit preppers, où le stockage est roi

Ils craignent le chaos après le Brexit, alors ils se préparent. Les Preppers empilent boîtes de conserves et autres denrées non périssables chez eux, anticipant de futures pénuries alimentaires au Royaume-Uni. Pragmatiques ou conspirationnistes ? Quitte ou Double est...

Le Brexit dur, une menace pour le frigo des Britanniques ?

Oranges d’Espagne, vins de Bordeaux, tomates d’Italie… 30 % des produits alimentaires britanniques proviennent de l’Union Européenne. Si un Brexit “dur” a lieu, ce sont les règles de l’organisation mondiale du commerce qui seront appliquées. Un changement qui se répercutera directement sur le pouvoir d’achat des Britanniques et leur frigo.