BougerSe cultiverVIDEO – Quand le Beaujolais fait le pont entre l’Angleterre et l’Europe

mm Guillaume Poisson4 décembre 20183 min

La Route du Beaujolais existe depuis 1991. Le but de cette course amateure, organisée par des clubs de voile français et britanniques, est de traverser la Manche avec un maximum de bouteilles de Beaujolais Nouveau. La course survivra au Brexit selon les organisateurs, en partie parce que la plupart de ces marins nourrissent un attachement très fort à l’égard de l’Europe.

Un drapeau européen accroché au voilier d’un Britannique. L’image est rare. Comme une vingtaine de ses compères, Jack a pris la mer le 16 novembre dernier pour participer à la Route du Beaujolais. « Ce n’est ni la première fois, ni la dernière. Cette année j’ai décidé d’accrocher un drapeau européen. Parce que j’ai senti qu’il le fallait…» marmonne-t-il dans les tréfonds de sa barbe.

Dans le bar du Yacht Club de Boulogne-sur-Mer, l’Europe est dans toutes les discussions. Autour d’un verre de vin rouge, on se raconte ses souvenirs de Calais, de Rotterdam ou de Bruges. On joue de la musique traditionnelle bretonne. A l’accordéon, bien sûr.  Tous en sont certains : dans dix ans, ils iront encore chercher des dizaines de bouteilles de Beaujolais chez leurs confrères français. Ils feront la fête à Boulogne, d’abord, puis en Angleterre, avec les Français. Tout comme aujourd’hui. La Route du Beaujolais est indifférente aux vagues du Brexit. Ou du moins souhaite-t-elle le rester.

Après une première soirée déjà bien arrosée à l’arrivée des Britanniques à Boulogne-sur-Mer, tous les marins sont repartis pour l’Angleterre avec 90 bouteilles de Beaujolais nouveau. Une caisse par voilier, sans compter les baguettes de pain et les briques de brie. Vincent Lambert, le président du Yacht Club boulonnais et co-organisateur de la course, est confiant. « L’amitié entre marins britanniques et français existe depuis bien avant l’Union Européenne. Elle existera toujours après ».

Quitte ou Double lance sa newsletter mensuelle. Débrief de l'actualité, éclairages d'experts, dessins de presse... Pour ne rien manquer, inscrivez-vous ici.

mm

Guillaume Poisson

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *