LiveLive – Theresa May maintient sa position sur le Brexit et son accord

mm Sofiane Zaizoune15 novembre 201834 min

Actualisez ce live en cliquant sur ce lien. 

17h49 – Réactions après la déclaration de Theresa May

17h47 – Fin de la prise de parole de Theresa May

17h46 – Déclaration de Theresa May sur le Brexit

“J’ai été très claire sur l’éventualité d’un deuxième référendum. Les Britanniques ont voté, on n’en fera pas d’autre. Nous avons demandé l’avis du peuple, ils ont voulu quitter l’Union européenne. Et nous la quitterons.”

17h43 – Theresa May maintient sa position sur le Brexit

“Le 29 mars 2019, nous quitterons l’Union européenne.”

17h42 – Déclaration de Theresa May

“Gouverner, ce n’est pas prendre les décisions faciles. C’est prendre les bonnes décisions. Et je vais y parvenir, oui.”

17h40 – Pas de remplaçant à Dominic Raab

Theresa May a déclaré qu’elle n’avait pas encore trouvé de remplaçant au ministre du Brexit démissionnaire Dominic Raab.

17h35 – Theresa May affirme sa position de Première ministre

” Le gouvernement doit avancer et livrer un accord qui est dans l’intérêt national. C’est exactement ce que nous faisons.”

17h30 – Theresa May maintient sa position

“Je fais faire mon travail et donner le meilleur accord”, répond Theresa May à une journaliste de la BBC.

17h28 – Theresa May maintient son avis sur l’accord qu’elle a proposé

“Un Brexit est un Brexit”, affirme Theresa May.

17h28 – Theresay May réagit aux démissions des ministres de ce matin

Theresa May remercie les ministres qui ont décidé de démissionner ce matin et ne remet pas en question leur opinion sur le Brexit.

17h27 – Theresa May prend la parole

17h11 – Les scénarios envisagés par un journaliste de la BCC, à quelques minutes de la conférence de presse de Theresa May

17h04 – A quelques minutes de la conférence de presse

17h01 – En direct de la résidence de Theresa May au 10 Downing street

17h00 – A Kingston les habitants réagissent aux annonces du Brexit

16h59 – Theresa May va donner une conférence de presse

16h51 – A 54%, les Britanniques préfèrent ” pas de Brexit”

Selon le dernier sondage Sky Date, les Britanniques préfèrent à 54% que le Brexit ne se fasse pas. Parmi les trois propositions ils sont 14% à préférer l’accord proposé par May et 32% préfèrent aucun accord.

 

16h47 – Réaction de Donald Tusk, président du Conseil européen

L’Union européenne est préparée pour un accord final avec le Royaume-Uni

16h13 – Point sur les démissions

Parmi les sept démissions de la journée, seulement Shailesh Vara avait voté remain en 2016. Mais depuis, il a changé pour se mettre du côté du leave dénonçant le comportement de l’Union européenne depuis le référendum.

16h07 – Theresa May va tenir une conférence de presse à 17h

15h23 – D’autres députés demandent un vote de défiance

Sheryll Murray, une député conservatrice pro-Brexit a envoyé sa lettre “exprimant sa non-confiance” en Theresa May à Graham Brady, président du comité de 1922 qui centralise ces lettres et est censé annoncer si un vote de défiance aura lieu ou non en fonction du nombre de lettres qui arriveront.

14h32 – Quel est le rôle de Julian Smith, le chief  whip ?

Il a la tâche de réunir les 48 lettres du Parlement britannique appelant à un vote de défiance envers Theresa May.

Dans le système politique britannique, le chief whip est un député de la majorité chargé de « discipliner » la chambre des représentants. Son statut « whip » vient du mot « fouet » en anglais : il doit s’assurer de la présence des députés majoritaires et que le vote soit dans la ligne du parti. En retour, le whip ne participe pas aux débats et ne s’exprime pas devant les médias.

Un rôle de coordination qui lui vaut d’avoir une résidence officielle au 12 Downing Street, à deux pas de celui de la Première Ministre.

14h25 – Les lettres de motion de défiance

Après la déclaration de Jacob Rees-Mogg, les députés commencent à envoyer leurs lettres à Graham Brady, comme Henry Smith, député conservateur.

My letter of no confidence in the Prime Minister. pic.twitter.com/Bind9T7ogO

— Henry Smith MP 🇬🇧 (@HenrySmithUK) 15 novembre 2018

14h05 – Que peut-il se passer pour Theresa May maintenant ?

A ce point de la situation, la position de Theresa May est très délicate. On vous explique cela dans une infographie qui résume les scénarios possibles.

Theresa May se trouve dans une situation très délicate.

13h57 – Un après-midi crucial au Parlement

Graham Brady, est celui chargé d’annoncer une potentielle motion de défiance. Il rencontre en ce moment Julian Smith, le coordinateur du parti Conservateur. C’est lui qui est chargé de s’assurer que les députés suivent les consignes du parti.

13h55 – La déclaration de Jacob Rees-Mogg peut être déterminante

Jacob Rees-Mogg, député pro-Brexit est une figure très influente au sein du parti Conservateur.

13h52 – Déclarations de Jacob Rees-Mogg


Celui qui crie “Stop Brexit” est en fait un homme qui visiblement perturbe les déclarations de Jacob Rees-Mogg.

13h48 – Déclarations de Jacob Rees-Mogg

Pendant les déclarations de Jacob Rees-Mogg, des gens crient derrière “Stop Brexit.” 

13h45 – Déclarations de Jacob Rees-Mogg

Feriez vous un meilleur leader que Theresa May ?“, demande un journaliste

ll y a plein, plein de gens talentueux. Vous voulez que je commence par qui ? Boris Johnson, David Davis, Dominic Raab, Esther McVey…

13H42 – Jacob Rees-Moggg s’adresse à la presse

Jacob Rees-Mogg, député pro-Brexit fait partie de ceux qui prévoient de demander une motion de censure contre Theresa May.

13h38 – Remplacement de Dominic Raab

Sur la Une du Evening Standard le ministre de l’environnement Michael Gove aurait décliné la proposition pour remplacer Dominic Raab au poste de ministre du Brexit.

13h33 – Lettre de Jacob Rees-Mogg de motion de défiance

Dans sa lettre, Jacob Rees-Mogg écrit qu’il avait déjà dit il y a quelques semaines que Theresa May devait démissionner.

13h24 – En direct du Parlement

13h13 – Jacob Rees-Mogg devrait faire une annonce bientôt

13h08 – Demande d’un vote de défiance contre Theresa May

” 48 lettres de défiance ont été soumises ou vont l’être cet après-midi” selon une source parlementaire.

13h08 – Jacob Rees-Mogg, député pro-Brexit va demander un vote de défiance contre Theresa May

13h01 – Quels sont les ministres qui sont partis ?

Ce matin, quatre ministres du gouvernement britannique ont démissionné :

Esther McVey, ministre du Travail, retrouvez son portrait ici.

Dominic Raab, ministre du Brexit.

Anne-Marie Trevelyan, suppléante du ministre de l’Education

Shailesh Vara, ministre de l’Irlande du Nord

12h41 – Point sur la situation

Si vous n’avez rien suivi à ce qu’il vient de se passer pour le Brexit, voici un article qui vous résume la situation, juste ici.

12h38 – Réactions des politiques sur la situation

Sadiq Khan, le maire de Londres, appelle une fois de plus à la tenue d’un nouveau référendum.

12h34 – Theresa May en danger

Cette Une du journal The New European illustre la situation dans laquelle se trouve actuellement Theresa May : sous l’eau.

12h26 – Remplaçant de Dominic Raab

Le ministre de l’environnement Michael Gove pourrait remplacer Dominic Raab au poste de ministre du Brexit, d’après le Telegraph.

12h13 – Theresa May est-elle en danger ?

On vous explique en infographie la délicate position de Theresa May en ce moment, juste ici.

11h37 – En direct d’Irlande, notre reporter fait le point sur la situation

Shailesh Vara,  ministre de l’Irlande du Nord a démissionné ce matin. Il a estimé qu’avec cet accord, “le Royaume-Uni ne serait plus un pays indépendant et libre.

11h26 – En direct du Parlement britannique

11h11- Theresa May répond aux interventions des différents députés

Theresa May a affirmé que ses engagements envers l’Irlande du Nord étaient maintenus, qu’elle ne souhaitait pas voir le backstop appliqué et qu’elle n’accepte pas l’accusation qui lui est faite d’avoir négligé l’Irlande du Nord.

11h02 – Theresa May reprend la parole

L’Ecosse n’est pas mentionnée spécifiquement, l’Ecosse fait partie du Royaume-Uni“, lance Theresa May à la chambre des Communes.

10h59 – Ian Blackford membre du SNP, le Parti national écossais prend la parole

“L’Ecosse n’est jamais mentionnée, pas une seule fois, dans le document.”

10h54 – Déclaration de Jeremy Corbyn

Jeremy corbyn fustige un “échec énorme et dévastateur”. Il affirme que le gouvernement a négocié un “accord bâclé” qui franchit ses propres lignes rouges.

10h51 – Jeremy Corbyn répond à Theresa May

“Il n’y a pas de plan clair pour avoir un accord avec le marché unique pour s’assurer qu’on aura accès au marché européen pour les biens et les services.”

10h47 – Jeremy Corbyn prend la parole à la chambre des Communes après Theresa May

10h46 – Déclaration de Theresa May

Si nous choisissons le backstop, l’accord est clair : ce sera temporaire, et ça ne fixera pas une solution durable

10h45 – Déclaration de Theresa May

Nous pouvons choisir de partir sans accord, nous pouvons prendre le risque de ne pas avoir de Brexit du tout, ou nous pouvons choisir d’unir le pays.

10h39 – Dans la chambre des Communes les députés s’agitent

Theresa May a commencé à prendre la parole à 10h30. Depuis le début de sa déclaration, les députés protestent à chacune de ses phrases.

10h31 – Anne-Marie Trevelyan suppléante du ministre de l’éducation démissionne

10h29 – Theresa May va prendre la parole au Parlement

Atsuko Ichijo, professeur du département de politique de l’université de Kingston ” Une motion de censure pourrait être prononcée aujourd’hui. Dans ce cas le gouvernement tomberait.

10h25 – Démission de Suella Braverman, sous-secrétaire d’État au Brexit

La conservatrice Suella Braverman, sous-secrétaire d’Etat au Brexit, a démissionné.

10h02 – Démission d’Esther McVey, secrétaire d’État au Travail

La conservatrice Esther McVey, secrétaire d’Etat au Travail et aux retraites, vient d’annoncer sa démission. “Il n’y a pas de mission plus importante pour ce gouvernement que d’honorer la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne. C’est une question de confiance. En dépendent le futur de notre pays et l’intégrité de notre démocratie. L’accord présenté au gouvernement hier n’honore pas le résultat du référendum.” a-t-elle déclaré dans sa lettre de démission.

9h57 – Le ministre démissionnaire du Brexit explique son choix

Dans une lettre publiée sur les réseaux sociaux à peine une heure après sa démission, Dominic Raab, désormais ancien ministre du Brexit, explique les raisons de sa démission. Il dit “ne pas soutenir l’accord pour deux raisons”. D’abord, le statut particulier prévu pour l’Irlande du Nord, qui continuerait à respecter les règles de l’Union européenne en terme de commerce international. Ensuite, il dit : “Je ne peux pas soutenir un ‘filet de sécurité’ proposé par l’Europe et qui met un veto à notre capacité à sortir de l’UE.” En clair, pour ce partisan d’un Brexit dur, l’accord va trop dans le sens de l’UE, et pas assez dans le sens du Royaume-Uni.

9h39 – Theresa May va prendre la parole à 10h30

Après la démission du ministre du Brexit Dominic Raab, le gouvernement est en train de s’effriter. Rendez-vous à 10h30 au Parlement à Londres où Theresa May va prendre la parole. On retrouvera nos reporters Thomas Perroteau et Chris Jewers sur place.

9h00 – Le ministre du Brexit démissionne

Le ministre du Brexit Dominic Raab a annoncé sa démission ce matin suite à l’annonce d’un accord entre Londres et Bruxelles.

Le secrétaire d’État pour l’Irlande du Nord, Shailesh Vara, a lui aussi quitté le gouvernement pour protester contre le texte.

Ces deux annonces interviennent alors que Theresa May semblait avoir réussi pour la première fois hier à convaincre son gouvernement de la pertinence du projet d’accord.

 

mm

Sofiane Zaizoune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *